Visite virtuelle, marketing b2b et expérience utilisateur : les enseignements du salon RENT 2017 par LEASEO

Octobre 2017
← Nos dernières actualités
Amélie MARLIER Ecrit par
Amélie MARLIER
Responsable communication & marketing

Visite virtuelle, marketing b2b et expérience utilisateur : les enseignements du salon RENT 2017 par LEASEO

Vidéos, visites virtuelles, marketing B2B qualitatif, sites responsive, leads qualifiés... Pour son édition 2017, le salon RENT s'est tenu Porte de la Villette, les 11 et 12 octobre derniers. L'occasion pour LEASEO d'aller à la rencontre des acteurs qui présentaient leurs innovations pour améliorer les services des sociétés de conseil en immobilier d'entreprise.


DES OUTILS DE PLUS EN PLUS IMMERSIFS

Confirmé par le grand nombres d'exposants venus proposer leurs outils, la vidéo immobilière tend à prendre le pas sur les traditionnelles photos de biens. Encore plus immersive, la visite virtuelle 3D pourrait bien devenir de plus en plus la norme, tant elle promet au client l'économie de visites et donc de temps.

" Faciliter le travail de création de contenu du broker, en permettant une immersion totale et une expérience utilisateur décuplée "

Chez LEASEO, on pratique déjà les visites virtuelles depuis 2 ans, alors au RENT, on était à la recherche des dernières nouveautés, plus mobiles et toujours plus rapides. On a croisé la route de la première caméra 360, commercialisée par Ricoh, le Theta V, tournée grand public et permettant en un clic depuis son smartphone de faire une prise de vue 360.

Quel est l'impact de ces nouveaux appareils sur le métier ? Pour Aurore Barron, chargée de marketing digital pour Ricoh, les agents doivent répondre au besoin d'une expérience immersive totale, de plus en plus voulue par le client. Ricoh a équipé son appareil d'un micro, permettant ainsi de capter un instant donné dans sa totalité.

Des outils plus interactifs pour le client, qui favorisent également une plus grande transparence et une meilleure connaissance de l'état du marché. Ce qui n'empêche pas le marketing de devenir plus soigné.

UN MARKETING B2B PLUS QUALITATIF QUE JAMAIS

Plusieurs tendances sur le quotidien au travail amènent le marketing en immobilier d'entreprise à évoluer :
- le bien-être en entreprise, bien-sûr, entraînant le réagencement des bureaux, au profit d'espaces détentes et de plus de flexibilité.
- L'arrivée sur le marché de l'emploi des millenials, en quête de projets en lesquels ils croient et de valeurs qu'ils partagent.

De ces tendances est née la nécessité d'adapter le marketing en immobilier d'entreprise. Quentin Delvigne, responsable marketing digital chez Drawbotics, venu à la rencontre de ses clients français, constate que "pendant des années, le marketing B2B n'était pas qualitatif, et ne faisait pas appel aux émotions, alors que nous passons de plus en plus de temps au bureau. Notre but est de rendre le marketing B2B aussi sexy que dans le B2C".

Comment cela se traduit pour l'immobilier d'entreprise ?

Pour Quentin Delvigne, ce n'est pas la relation entre le broker et le client qui a changé, c'est la méthode et les outils autour de cette relation qui évoluent : créer du contenu pertinent pour le client, mettre en place des outils responsive afin de s'adapter aux multi-supports et à terme, devenir proactif en analysant les datas de clients pour proposer aux brokers des outils de marketing direct extrêmement personnalisés en terme de prix, de cible ou encore d'analyse de la concurrence.

L'idée de générer des leads en se basant sur l'analyse de la data est également dans les esprits du groupe Se Loger via son interface SeLoger Plus. Grçce à l'analyse du parcours client, le groupe détermine si l'utilisateur est un " lead prioritaire " que le broker doit rappeler.

EN 2018 ON PENSE TOUJOURS PLUS RESPONSIVE

Et on ne pense pas responsive que pour le client mais aussi pour le broker. A l'instar de l'interface de gestion SeLoger Plus qui vient d'être déclinée en application mobile, permettant pour les agents en déplacement, de consulter les annonces et les demandes de contact des internautes.

Sandrine Djani, manager développement commercial chez Webimm & AgoraBiz, relève que les clients maîtrisent de mieux en mieux les outils web et que parallèlement, les sites d'annonces développent des fonctionnalités et des environnements techniques de plus en plus complexes et performants. " Chez Webimm & AgoraBiz, 10 personnes prennent en charge les développements informatiques du site et c'est sans compter les collaborateurs qui travaillent sur l'ergonomie, le marketing et le développement commercial ".

Pour Sophie Desmazières, Présidente de BureauxLocaux, venue présenter les dernières tendances du comportement des dirigeants d'entreprise en recherche immobilière, 40% des utilisateurs recherchent leurs locaux sur mobile et tablette, c'est 3 fois plus qu'en 2014. Pour elle, un site responsive est une nécessité absolue, d'autant plus face à un client qu'elle définit comme libre, exigeant et mobile.

En conclusion, l'immobilier d'entreprise tend vers plus d'immersion, de transparence, de prises de contacts qualitatives. Si les visites virtuelles et d'autres outils interactifs émergent rapidement, il faut que le développement technique des sites et interfaces d'annonces suive et s'adapte au mode de vie multi-supports du client. Et pour notre métier ? S'adapter bien sûr, continuer à être innovant mais toujours en comprenant comment tirer le meilleur parti de ces évolutions pour faciliter le parcours client et faire gagner du temps aux brokers.

A l'année prochaine !



Retrouvez nos actualités »

Nos conseils

Retour en haut