C'est l'histoire d'un mec qui a une startup et qui cherche des bureaux

Juin 2018 Amélie MARLIER Ecrit par
Amélie MARLIER
Responsable communication & marketing

C'est l'histoire d'un mec qui a une startup et qui cherche des bureaux

À travers le récit de son changement de bureaux, la start-up Reech nous raconte son histoire et son développement.

Reech est une solution qui aide les marques à travailler avec les influenceurs du digital (youtubeurs, instagrameurs, facebookeurs...). Début 2017, Leaseo a accompagné Reech dans sa recherche de nouveaux bureaux, dans le 10ème arrondissement.

Aujourd'hui, l'équipe a trouvé sa nouvelle adresse dans un centre de coworking afin d'avoir plus d'espace et profiter pleinement des services offerts par ces structures : un choix révélateur du bel avenir que l'on prédit à la start-up, toujours en pleine croissance.

Guillaume Doki-Thonon, fondateur de Reech revient, pour Leaseo, sur l'implantation de sa start-up au coeur de Paris.

UNE START-UP EN PLEINE CROISSANCE ... ET À L'ÉTROIT

En 2015, Reech installe ses bureaux en sous-location Cour des Petites Écuries. Ravis de leur quartier d'implantation, les collaborateurs découvrent le 10ème arrondissement et vont jusqu'à mettre sur leur site web le nombre de restos qu'ils y ont testé -ils obtiennent un score honorable de 24 établissements testés dans le coin.

Au-delà de l'anecdote, Guillaume a conscience que le quartier d'implantation de ses bureaux est un argument majeur dans le recrutement et la fidélisation de son équipe -assez jeune.

En 2016, poussée par une croissance fulgurante, Reech recrute de nouveaux collaborateurs -plus de 15 recrutement en 12 mois. La start-up a rapidement besoin d'espaces de travail supplémentaires : elle sous-loue un open space adjacent à ses bureaux, puis un deuxième, pousse les murs, optimise sa surface pour finir par atteindre le taux d'occupation maximal des lieux.

Début 2017, trouver de nouveaux bureaux devient urgent.

LES ENJEUX DE LA RECHERCHE DE NOUVEAUX BUREAUX

Guillaume Doki-Thonon appelle Leaseo le 2 janvier 2017 et 28 jours plus tard, signe son premier bail commercial, rue d'Hauteville, dans le 10ème arrondissement, pour une surface de 130 m².  

Malgré ce délai de concrétisation particulièrement rapide, Maélie Taieb -en charge de la recherche de bureaux de Reech, en 2017- se rappelle que "la start-up avait des critères spécifiques en tête et cherchait une surface située à proximité immédiate de la Cour des Petites Écuries ; l'équipe se plaisait dans ce quartier et souhaitait y rester".

Guillaume souhaite également signer un bail dérogatoire pour bénéficier de flexibilité en terme de durée. Et on peut le comprendre, en 2018, Reech prévoit de recruter 20 collaborateurs supplémentaires. À ce rythme de croissance, pouvoir quitter et retrouver rapidement des bureaux plus spacieux est un impératif.

ET DEMAIN : UNE INSTALLATION À PLUS LONG TERME

Si pour le moment Reech a fait le choix d'un centre de coworking, à terme, un des enjeux pour Reech sera de pouvoir s'investir dans ses propres locaux. N'ayant été installée qu'à court-terme dans ses précédents bureaux, l'entreprise n'a pas encore eu l'occasion de mettre sa patte et d'imprégner les espaces de sa culture corporate.

 "Je comprends de plus en plus l'importance pour une entreprise de la communication d'avoir des bureaux forts. Quand nos clients viennent dans nos locaux, ils souhaitent s'extraire de leur quotidien et entrer dans une bulle de créativité.  Et la créativité ne se cantonne pas uniquement à des échanges ; c'est aussi une atmosphère inspirante que l'on crée et qui s'entretient".

 REECH ET LEASEO

Au moment de sa première recherche, Guillaume a une demande extrêmement sectorisée et peu de temps devant lui. Son attention est retenue par la carte interactive et la visite virtuelle, deux outils qui lui permettent de faire un tri et une présélection en ligne.

"Mes associés n'avaient pas le temps de faire les visites avec nous mais ils ont pu donner leur avis grâce à la visite virtuelle".

Aujourd'hui, Leaseo est toujours en contact avec Reech et vient d'ailleurs de boucler pour ce fidèle client la recherche d'un repreneur à son bail commercial rue d'Hauteville !

Nous souhaitons un beau développement à cette start-up qui n'en finit pas de grandir.



Retrouvez nos actualités »
Retour en haut