webleads-tracker

Comment Jean-François Grazi a trouvé les bureaux d'iread

Juin 2019
← Nos dernières actualités

Comment Jean-François Grazi a trouvé les bureaux d'iread




Dans le cadre de la recherche de bureaux pour iread, acteur en Immobilier d'entreprise, Jean-François GRAZI témoigne de son expérience avec Leaseo. Actuellement installé dans le quartier du Sentier (2ème arrondissement), il vous explique sa conception des bureaux idéaux.

 

Qu'est-ce qui vous a poussé à créer iread ?

      

Nous avions fait le constat chez Business Immo que l'offre d'études et de recherches était devenue insatisfaisante par rapport aux enjeux de l'industrie immobilière. De plus, Business Immo avait besoin d'ajouter un volet big data à son offre d'actualité. C'est pour cela que nous avons lancé iread qui est l'acronyme d'Immobilier Recherche Études Analyses Data. 


Quels sont vos projets à venir ?

     

Nos projets tournent autour de la production de recherches, d'études et d'analyses ; on souhaite devenir le Bloomberg de l'immobilier B2B en Europe. Toute notre production est bilingue : français et anglais. On a décidé d'élargir l'offre d'étude en ne restant pas dans l'entre-soi immobilier et en intégrant des datas qui sont des datas venant du social, de la démographie, de l'économie et de la mobilité des territoires ; ce qui manque aujourd'hui, en tout cas c'est ce que l'on pense, dans les études immobilières.

 

Quels étaient vos critères d'installation ?

   

Il fallait que ça soit dans le Sentier, dans le 2ème mais dans le Sentier. Il fallait que l'on soit installé au mois d'octobre. Je crois qu'on a commencé la recherche en juin ou en juillet. Et surtout que ça corresponde à ce que l'on voulait.

 

Quelle était votre vision des bureaux idéaux ?

    

Je conçois l'espace, le bureau, la coquille qui va nous recevoir comme un outil de travail. Un endroit où mettre son serveur, les outils techniques, les photocopieuses... Évidemment des sanitaires bien répartis et qui permettent une certaine discrétion par rapport à leur usage, une circulation pour les personnes, de la lumière pour ne pas être obligé d'avoir les lumières allumées du matin au soir, du confort. Et ensuite la possibilité d'accueillir l'ensemble des collaborateurs et collaboratrices dans la surface : permettre l'installation d'espaces de réunion, de travail collaboratif. Et ça fonctionne si on l'a bien conçu dans sa tête à l'avance.